LES NOIX
Station de la noix
LES OIES
Les fermes de boutières
La Campaganoise



Site officiel de la station expérimentale de Creysse




Station

expérimentale

de Creysse

 

Au carrefour de trois départements, le Lot, La Corrèze et la Dordogne, la Station Expérimentale est située à Creysse, village touristique du Quercy, sur les basses terrasses de la rive droite de la Dordogne. Créée en 1987, elle est le pôle inter régional d'activité sur la noix, au niveau de la grande région du sud-ouest, propice au développement d'une production de qualité, la noix du Périgord.
Elle réalise également des études technologiques sur la châtaigne et sur la production de truffe.


 

Une station gérée par les professionnels
du sud-ouest

La Station, sous la forme d'une Société Civile d'Expérimentation, regroupe les principaux acteurs de la filière noix du sud-ouest. Les membres fondateurs sont les Comités du noyer et du châtaignier du Lot et de la Corrèze.

Les associés sont la Frinop, le Comité de Bassin sud-ouest, Le Comité du noyer et du châtaignier du Lot et de la Corrèze, le Syndicat de Défense de la noix du Périgord, les Chambres d'Agriculture du Lot, de la Dordogne, de la Corrèze, de la Gironde et du Lot et Garonne, le Comité du noyer de la Dordogne, le Ctifl, la SCI Verna et le Crédit Agricole du Lot.

Un conseil de gérance composé de plusieurs membres, exerce un rôle de conseil et de proposition auprès du gérant.

Contacts :

Président / Gérant Jacques Leymat - producteur Limousin
Vice-Présidents Claude Perrier - producteur Midi-Pyrénées
  Pierre Tuneu - producteur Aquitaine
Responsable technique Jean-Pierre Prunet - Ingénieur CTIFL
Adresse Station Expérimentale de Creysse
  BP 18 - 46600 Martel
  Tél.: 05.65.32.22.22 / Fax : 05.65.32.27.64
  Mail : station.creysse@wanadoo.fr


 

Programme expérimental sous la responsabilité technique du CTIFL

Pôle inter-régional de la Noix du sud-ouest

La Station prépare le verger de noyer de l'an 2000 en privilégiant la compétitivité et la qualité du produit. Il s'agit de mettre au point un verger de noyer performant pour produire une récolte abondante et de qualité, adaptée aux attentes du consommateur.

La Station :

• sélectionne en partenariat avec l'INRA de Bordeaux et le Ctifl les meilleures variétés traditionnelles et les nouvelles variétés hybrides françaises à fructification sur brindilles latérales et donc plus productives,
• recherche de nouveaux porte-greffes de noyer Juglans Regia plus vigoureux,
• définit la mise au point de nouvelles techniques culturales,
- les essais mode de conduite et taille de l'arbre,
- la protection contre les principales maladies,
- l'entretien du sol et la fertilisation,
- le choix et la conduite du système d'irrigation, etc.
• réalise des études technologiques « qualité » post-récolte avec :
- des enquêtes maturité sur la noix fraîche,
- des enquêtes qualité cerneaux de noix,
- l'élaboration d'outils qualité au service de la profession (guide récolte ou code cerneau),
- des études sur les séchoirs et la conduite du séchage,
- des études d'emballage et de conservation,
• coordonne et diffuse l'information technique au niveau du grand bassin de production grâce à :
- des journées d'informations techniques,
- une journée porte-ouverte chaque année,
- un stage de formation,
- une communication écrite avec notes et brochures.

 

Antenne châtaigne du CIREA Douville en Dordogne

Elle valide le comportement variétal et les techniques culturales par la mise en place de vergers de référence en bordure Ouest Massif-Central : Corrèze, Lot, Aveyron, Cantal, etc.

Elle développe des études technologiques qualité-conservation dans le cadre d'un programme national pour une diffusion large à l'ensemble des partenaires ; rôle d'interface en fonction des besoins exprimés par des groupes constitués.

 

Site relais de l'activité truffe du CTIFL pour la certification des plants truffiers et l'encadrement technique de l'expérimentation entreprise sur des pôles régionaux notamment Chartrier-Ferrière en corrèze, le CET de Glane en Dordogne.


 

Des moyens matériels et humains

 

=>Une infrastructure adaptée et opérationnelle : l'exploitation, bel exemple de fonctionnalité où tout est prévu pour que la technique se voit.

=> Une expérimentation vraie grandeur sur une surface totale de 21 hectares : nécessité de vérifier le bien-fondé et surtout l'intérêt technique et économique des améliorations proposées aux producteurs de noix et châtaignes.

=> Un encadrement technique CTIFL qui facilite la cohérence et l'efficacité du programme de recherche et d'expérimentation mené à l'échelon national.

-> avec une équipe technique « Noix » et « Châtaigne »

-> avec un personnel administratif.

 

Une ingénieur coordinatrice, basée à la Station Expérimentale, travaille également pour l'Interprofession, l'Organisation Economique au travers du Comité de Bassin Grand Sud-Ouest et pour le Syndicat de défense de la noix et du cerneau de noix du Périgord. Plus que jamais, la noix du Périgord et du sud-Ouest souhaite se démarquer par un signe de qualité. La noix fraîche, la noix sèche et le cerneau cherchent leur voie dans une AOC Appellation d'Origine Contrôlée "Noix du Périgord" qui les différenciera des produits d'origine étrangère (USA, Chine, Inde, etc.)